Découvrez la playlist C'est si bon avec Eartha Kitt

 

… car je souhaiterais vous faire partager ma lecture du moment. J’en parle peu dans ce blog mais c’est une de mes activités préférées. D’ailleurs il m’est totalement impossible de m’endormir sans avoir lu, même s’il ne s’agit que d’une page et quelque soit l’heure à laquelle je me couche.

Ce livre, je le lis pour la seconde fois. Il s’agit de l’autobiographie de Fanny Stevenson, épouse de Robert-Louis Stevenson, auteur de “L’ile au Trésor”, “Les contes Mille et une nuit”, “Le Maître de Ballantrae” (bon je parle de ceux que j’ai lu, mais il y en a beaucoup beaucoup d’autres …)

Alexandra Lapierre a passé 5 ans à suivre les traces de Fanny. Une œuvre très bien documentée loin de la biographie ennuyante et qui ressemblerait plutôt à un roman. Car, faute de témoignages, certains passages de ce livre restent de la supposition mais malgré tout vraisemblables.

Fanny, une femme très en avance sur son temps au destin bouleversant. Une femme libre, aventurière, forte, passionnée et toute sa vie amoureuse et que je vous invite à rencontrer à travers ce livre.

 

 

 

                     Fanny Stevenson

Résumé: Lorsque en 1876, Robert Louis Stevenson rencontre Mrs Osbourne, une américaine de trente-cinq ans, séparée de son mari et mère de deux enfants, c’est le coup de foudre immédiat. Cette jeune femme joyeuse, sauvage, qui a derrière le passé rude et mouvementé d’une pionnière de l’Ouest, incarne aux yeux du jeune Ecossais, un nouvel idéal féminin.

Entre ces deux êtres passionnés naît un amour extraordinaire, qui défiera les conventions et les frontières, de l’Angleterre à la Californie, jusqu’aux lointaines îles Samoa.

 

“Elle était la seul femme au monde pour laquelle je puisse imaginer qu’un homme fût prêt à mourir” Ned Field (dernier amour de Fanny de 50 ans son cadet)